League of Legends, sport de haut niveau !

Aujourd’hui le jeu vidéo se démocratise totalement et se professionnalise grâce à l’avènement de l’E-Sport partout dans le monde.

Si bien qu’en 2016 la France a vu la création de la Fédération France Esports en vue d’encadrer et de réglementer la discipline. Tandis qu’aux Etats-Unis, par exemple, on a pu voir apparaître en 2014 à l’université Robert Morris dans l’Illinois la première section Sport Electronique à travers la pratique du jeu League of Legends. Cette pratique se hisse maintenant au même niveau que d’autres activités sportives comme le basket-ball ou bien le football.

Dans toute pratique de haut niveau l’entraînement est primordial. Ainsi de nouvelles structures voient le jour dans plusieurs pays : les Gaming House. Les équipes y passent la plupart de leur temps à planifier leurs stratégies et à s’entraîner intensément. Mais c’est également leur lieu de vie une grande partie de l’année ou bien sous forme de « boot camp », entraînement intensif de 3 semaines avant une compétition.

Ce sont surtout les compétitions live qui symbolisent l’ampleur qu’a pris la pratique du sport électronique et notamment avec League of Legends. Les compétitions remplissent les salles de fans invétérés encourageant leurs équipes préférées. Sur internet League of Legends bat tous les records d’audience chaque année pendant les championnats du monde qui peuvent atteindre 43 millions de spectateurs en streaming en 2016.

La comparaison avec les autres sports de haut niveau ne s’arrête pas là. En effet, sur le plan financier on peut voir que les gamers gagnent de plus en plus d’argent avec l’essor de l’E-Sport et n’ont rien à envier à d’autres sportifs professionnels. Les meilleurs d’entre eux grâce au sponsporing, à leurs salaires et aux dotations collectées lors des compétitions peuvent atteindre des revenus jusqu’à 700 000€ par an ! Pas de quoi faire encore pâlir Cristiano Ronaldo, James Lebron ou Lionel Messi… mais quand même !

Rédaction : Florian Meirier